Réflexion sur l’intelligence collaborative

L’intelligence collaborative

Réflexion sur l’intelligence collaborative

Avec les changements sociaux et sociétaux, nous voilà dans une nouvelle révolution du monde du travail. Team building, holacratie, lean start-up, et j’en passe… que ce soit des approches, des méthodes ou des formes organisationnelles, un point de convergence : l’intelligence collective ! Le mot d’ordre pour toutes les entreprises : entreprise individuelle, société, grands groupes, nous devons tous nous y mettre. Réflexion sur ce sujet entrepreneurial.

On revient aux bases : l’humanité

A croire que nous nous étions oubliés le siècle dernier : en un siècle, nous sommes passés d’une société artisanale, à commerciale et industrielle, puis à une société de consommation. Un siècle d’évolution où nous avons voulu (sur)produire et (sur)consommer. Avec une forte appétence pour le salariat, le travail était perçu comme une nécessité afin d’acquérir des biens et de profiter de services. Et l’humain dans tout ça ? Et bien nous avons passé une bonne partie de ce siècle à être mis de côté : il fallait produire, il fallait exécuter, il fallait écouter, il fallait vendre…

Un siècle après, ce monde a bien changé : quelle que soit la taille de l’entreprise, nous prenons tous conscience de l’importance de manager intelligemment ses équipes, ou de sortir de son isolement pour avancer. Un seul slogan “Un travailleur heureux est un travailleur productif”.

Finalement, le monde entrepreneurial actuel n’a rien inventé. Il est juste revenu aux fondamentaux. Les “maladies du 21ème siècle”[1]Cqfd : Burn-out, Stress, et autres maladies psychiques…, comme on aime tant les appeler, ont eu l’effet de piqûre de rappel : il faut savoir se recentrer, quelque soit sa place professionnelle.

De plus en plus de synergies se créent entre le développement professionnel et personnel Beaucoup de méthodes de développement personnel s’appliquent maintenant dans le monde de l’entreprise pour fédérer, se recentrer, ou encore guider…

A un c’est déjà bien, à deux c’est mieux, mais à plusieurs on est meilleurs !

Dans la mise en place de l’intelligence collective, le fait d’avoir l’humain au coeur du processus, ça fait forcément quelque chose de complexe. Mais on a un bon point de départ : l’humain est un être social, il se nourrit et se développe par ses interactions sociales et sociétales. La finalité étant de s’accomplir, même si chacun d’entre nous a sa vision d’accomplissement de soi.

De ce point de départ, on comprend bien que nous sommes bien meilleurs à plusieurs ! L’humain est fait de biais cognitifs, construits avec son éducation, ses rencontres, ses expériences… L’intelligence collective permet de supprimer ces biais cognitifs par l’échange.

Il est important ici de préciser que les processus d’intelligence collective ne peuvent pas être adaptés à toutes les équipes et formes structurelles : il est nécessaire d’avoir une culture entrepreneuriale ouverte et une agilité pour s’ouvrir aux changements et s’adapter.

Intelligence collaborative et espace de coworking : synergies des pensées dans un même espace

Les espaces de coworking, ce n’est pas que de la location de bureaux. Il y a tout un environnement à animer : événementiel, réseaux, formations, services annexes… Les espaces de coworking ont pour vocation de permettre à tout porteur de projet d’être bien entouré pour entreprendre.

Mais il y a également une partie totalement informelle, qui est impalpable, et qui pourtant est fondamentale : la synergie des esprits. Les espaces de coworking sont vecteurs de collaboration créatrice basée sur l’intelligence collective. Nourris par les échanges, les relations nouées, les coworkers s’épanouissent et se développent. L’intelligence collaborative n’a ici aucune méthodologie, et se fait avec l’intention et l’âme que chacun met dans son projet, …. et miracle (ou pas), ça marche tout seul !

Venez tester, parait-il qu’on devient vite accros…

Par Lulu 🙂

Notes   [ + ]

1. Cqfd : Burn-out, Stress, et autres maladies psychiques…

Partagez sur les réseaux :